Eure : le FN présente quatre candidats de ses cinq aux législatives

Politique. Quatre des cinq candidats frontistes aux élections législatives dans l’Eure ont été présentés hier à Évreux. Le parti de Marine Le Pen n’a pas encore décidé qui affrontera Bruno Le Maire (LR).

Objectif : la présidentielle ! Hier au siège eurois du Front national à Évreux, le secrétaire départemental du FN, Timothée Houssin, a présenté les candidats aux législatives qui briguent un siège à l’Assemblée nationale les 11 et 18 juin. Mais c’est d’abord l’élection de Marine Le Pen à la présidence de la République qui anime les élus frontistes en lice dans quatre des cinq circonscriptions de l’Eure.

La 1re « réservée »

Surprise hier : le FN n’a pas dévoilé le nom du candidat (ou de la candidate) qui tentera de ravir le siège du député sortant Bruno Le Maire (LR) dans la 1re circonscription. « Il y a plusieurs candidats à la candidature, cette circonscription est réservée », explique Timothée Houssin. Le nom de Fabienne Delacour (Les Andelys), conseillère régionale, n’a finalement pas été confirmé, de même que celui du député européen et responsable national du FN Nicolas Bay.

Le FN décidera-t-il de mettre un poids lourd face à l’ancien ministre de l’Agriculture, candidat largement défait à la primaire de la droite et désormais très isolé au plan national ? Suspense…

Camoin dans la 2e

Emmanuel Camoin défendra une fois encore les couleurs frontistes dans la 2e circonscription. Conseiller régional, municipal et communautaire d’Évreux, âgé de 58 ans, ce directeur de société annonce qu’il lâchera son mandat au conseil municipal s’il est élu député en juin puisque touché par le cumul des mandats.

Piel dans la 3e

Parmi les « patriotes et ambassadeurs de Marine Le Pen qui vont sur le terrain contribuer à la faire gagner », comme Timothée Houssin définit les candidats, le FN mise sur Alexandra Piel dans la 3e circonscription. Assistante de direction âgée de 42 ans, cette conseillère régionale aura un coup à jouer dans une circonscription où la droite et le centre partent divisée depuis que le président UDI de la Région Hervé Morin a rendu son fauteuil de député.

Houssin dans la 4e

Le secrétaire départemental du FN Timothée Houssin, permanent politique du parti, se lance dans la 4e circonscription. Lui aussi conseiller régional, le jeune homme (28 ans) aura fort à faire dans cette circonscription marquée à gauche incarnée depuis des décennies par le député PS François Loncle, qui ne se représente pas.

Taillieu dans la 5e

Enfin, dans la 5e, « la meilleure en termes de résultats électoraux ces dernières années », c’est Vincent Taillieu qui aura pour mission de réaliser le grand chelem que compte bien réaliser le FN.

Gérant d’entreprise, ingénieur âgé de 41 et père de cinq enfants, le parti Bleu Marine fonde ses principaux espoirs sur ce conseiller municipal des Andelys, secteur où le FN joue des coudes avec les LR.

Guillaume LEJEUNE

You may also like

Leave a comment