Paris-Normandie: Le FN rebat ses cartes

Le Front national revoit son plan de bataille : une candidate s’en va, une autre se lance, un change de circonscription.

On efface tout (ou presque) et on recommence. Hier soir, au siège eurois du Front national à Évreux, le parti de Marine Le Pen a rebattu les cartes en vue des législatives. Les candidatures ont été quelque peu chamboulées dans la 3e et la 4e circonscription.
Dans la 3e circonscription, ce n’est plus Alexandra Piel (assistante de direction âgée de 42 ans, conseillère régionale) qui est candidate mais Timothée Houssin, le secrétaire départemental du FN, qui était d’abord annoncé dans la 4e circonscription, un territoire jugé difficile puisque marqué à gauche.

Accord annulé avec Debout la France

Les choses ont changé depuis. « Alexandra Piel est l’assistante personnelle de Nicolas Bay (le secrétaire national du FN, candidat dans la 6e circonscription de Seine-Maritime, Ndlr), elle a un rôle dans l’organigramme national et elle préfère se réserver pour cette activité permanente. Cela s’est fait en accord avec elle », précise Timothée Houssin. À cette défection s’ajoute un autre élément survenu depuis la présidentielle. Dans la 3e circonscription, « il était envisagé que ce soit un candidat Debout la France, qui serait soutenu par le FN, explique Timothée Houssin. Mais les accords avec Dupont-Aignan ont été annulés dimanche. » Le jeune patron (28 ans) du FN dans l’Eure, élu en Seine-Maritime, va donc tenter sa chance dans la 3e circonscription, « où j’étais candidat aux départementales. »
Doris Perreaux (53 ans, ancienne chef d’entreprise, conseillère municipale à Pont-de-l’Arche) qui devait être la suppléante de Timothée Houssin, sera donc titulaire dans la 4e circonscription.
La 1re circonscription n’était pas encore attribuée. C’est finalement Fabienne Delacour (57 ans, Les Andelys, conseillère régionale) qui est investie. Elle aura pour suppléant Jean-Pierre Laurin (66 ans, conseiller municipal d’opposition à Saint-Marcel). Ils auront face à eux le nouveau ministre de l’Économie, Bruno Le Maire.
Pas d’autres changements en vue pour les deux autres candidats : Emmanuel Camoin (conseiller régional, municipal et communautaire d’Évreux, âgé de 57 ans) reste dans la 2e circonscription et Vincent Taillieu (conseiller municipal des Andelys, entrepreneur dans le Bâtiment, âgé de 41 ans) dans la 5e circonscription.
Fort de ses 45, 5 % dans l’Eure au second tour de la présidentielle, le FN part confiant. « Nous pouvons gagner dans l’ensemble des circonscriptions », assure Timothée Houssin

You may also like