LR strapontin d’En Marche

Communiqué de presse de Marine Le Pen

Le parti Les Républicains a appelé à voter Macron dès le soir du premier tour de l’élection présidentielle puis a fourni le Premier ministre et d’importants ministres au gouvernement Macron. Ce sont ensuite de nombreux hauts responsables du même parti qui ont demandé un accord de gouvernement avec la majorité présidentielle au lendemain des élections législatives.

Voici qu’aujourd’hui M. Baroin, après M. Boyer, demande à ce que les candidats Les Républicains se désistent systématiquement au profit des candidats de la République en marche en cas de victoire possible pour le Front National. Ils vont plus loin encore, en demandant au parti de M. Macron de faire de même.

En abandonnant ainsi le « ni-ni » pour une stratégie visant à faire élire le maximum de députés du parti En Marche, M. Baroin apporte une énième confirmation de ce que nous répétons depuis des semaines : LR n’est pas un parti d’opposition à M. Macron, c’est un strapontin à la majorité présidentielle. Il est évident que toute voix apportée à un candidat LR est une voix de perdue pour qui souhaiterait s’opposer à la désastreuse politique que M. Macron s’apprête à infliger à la France.

Immigration massive, communautarisme, dérégulation sociale, casse du droit du travail, soumission à la mondialisation sauvage et à Bruxelles sont des objectifs pleinement partagés par MM. Macron et Baroin. Il est donc logique que se mette en place cette véritable alliance électorale entre leurs deux partis.

Nous appelons tous les électeurs qui refusent que le système prenne ainsi en otage la vie démocratique et qui veulent défendre la France à glisser dans l’urne le seul bulletin d’opposition véritable, le bulletin Front National.

You may also like

Leave a comment