Refonder dans l’unité, la sérénité et la sincérité

Alors que nous sommes désormais au coeur de notre processus de refondation, Florian Philippot a décidé de quitter le Front National, refusant la simple clarification que lui demandait notre présidente. Si ce départ est regrettable, l’exemplarité que nous devons aux Français impose de dépasser les considérations d’ordre personnel. 

Le débat sur notre projet politique, sa formulation et la stratégie globale du mouvement doit avoir lieu, et aucun de nos dirigeants ne peut s’en exonérer. Toutes les questions fondamentales doivent pouvoir être mises sur la table, sans dogmatisme et sans détours, pour construire la force d’alternance la mieux à même de rassembler tous ceux qui veulent défendre la France face au mondialisme et toutes ses conséquences.

La réflexion interne qui est menée – et dont l’issue sera tranchée par nos adhérents – a ainsi pour but de rendre notre mouvement encore plus performant dans son fonctionnement et encore plus rassembleur dans son projet. 

La refondation de notre famille politique ne signifie bien sûr pas la moindre remise en cause de nos convictions profondes ou l’abandon de principes cardinaux tels que la défense de l’indépendance et de l’identité de la France. C’est ce combat que nous poursuivons et que nous entendons mener plus efficacement que jamais.

Chacun a sa place dans ce combat, et chacun a donc sa place dans ce débat que nous mènerons dans l’unité bien sûr, la sérénité évidemment, et la sincérité sans laquelle il n’aurait pas de sens.

 

Nicolas Bay
Secrétaire Général du Front National

You may also like

Leave a comment