Retour sur la visite de Marine Le Pen dans l’Orne

Ce 7 Janvier 2018, Marine Le Pen était dans l’Orne à Essay, pour un déjeuner débat avec les fédérations de la Seine Maritime, de la Manche, de l’Eure, du Calvados, de la Sarthe et de la Mayenne. Nous étions environ 400 à l’écouter et à poser nos questions.
Rencontré dans la salle Nicolas Bay, Christelle LECHEVALIER, Jean-Lin LACAPELLE, Gilles LEBRETON, Timothée HOUSSIN, Fabienne DELACOURT, Emmanuel CAMOIN, Alexandra PIEL ou encore Guillaume PENNELLE .

Elle a dit son plaisir d’être en Normandie, terre de conquérants, terre de conquête pour le Front National.

2018 sera une année de travail. Il s’agit de préparer les échéances :

  • En Juin 2019 Elections Européennes : Listes nationales. Scrutin proportionnel à un tour. Des élus de la Nation remplaceront ceux de régions artificielles. Le choix sera Mondialistes ou Nationaux.
  • Europe : Le FN n’est pas anti-européen mais combat l’Union Européenne de Bruxelles et son orientation fédérale. On nous parle sans cesse de réformer l’UE, de faire « l’Europe Sociale ». Nous sommes pour l’Europe des Nations et des Libertés (ENL), pas pour l’UE.
  • Refondation de notre mouvement : Il s’agit d’en faire un grand parti de gouvernement, avec des élus territoriaux, d’envisager des alliances qui donneront accès à la victoire grâce à des listes ouvertes. Des compromis seront nécessaires avec les partis ou personnalités qui souhaiteraient nous rejoindre, pas des compromissions.

Nous travaillons sur la réécriture des traités afin d’être prêts pour les négociations que nous entamerons dès notre accession au pouvoir.

L’objectif est que les partis de l’ENL soient majoritaires en Europe.

  • Elections régionales : Les élus suivront des formations encore plus soutenues.
  • Elections municipales : Poursuivre notre implantation locale. S’il n’est pas envisageable d’appliquer tout notre programme partout, il faudra le « Localiser ».
  • Changement de nom du FN : A mi dépouillement du questionnaire, il apparait que 60% des réponses sont favorables à ce changement. Il faut écouter cela. Il faut comprendre les réticences des électeurs à choisir un bulletin avec notre logo. L’élargissement de notre base électorale impose des sacrifices nécessaires. Mais la refondation ne doit pas être que cosmétique.
  • Terrorisme : Il ne s’agit pas d’une simple délinquance comme on veut nous le faire admettre mais d’actes de guerre. Les simples sanctions pénales prévues pour des délinquants ne sont pas adaptées à ces cas. Il faut utiliser la déchéance de nationalité et traiter ces actes comme des crimes contre l’humanité.
  • Champigny : Odieuses agressions contre les policiers. Les protections sont au cœur de notre projet : Frontières, Etat qui assure la sécurité de son peuple.
  • Ambassadeurs de la rénovation : A l’exemple de Jean Messiha qui sera présent lors de la traditionnelle galette des rois de la fédération Aux Andelys le 20 janvier. Ils irons à la rencontre de nos adhérents pour présenter, expliquer et répondre aux questions.

Tous ces aménagements seront débattus lors de notre prochain congrès en Mars qui devrait avoir lieu à Lille.

Marine Le Pen a clos son discours en renouvelant ses vœux pour notre cher pays.
Afin de rassurer les sceptiques, ceux d’entre nous qui ne se sentiraient plus motivés, Marine a tenu à leur dire qu’un parti qui réunit 35% des suffrages aux présidentielles, qui fédère plus de 11 millions de votant, n’est pas un petit parti mais un grand mouvement avec des forces vives qui ne demande qu’à s’exprimer et œuvrer pour notre beau pays.
Elle nous a aussi demandé de ne pas sombrer dans le nationalisme mais au contraire de conserver notre ligne souveraine.

Des formulaires permettaient aux participants de poser leur question.

Les questions les plus récurrentes ont été traitées par notre Présidente entre la poire et le fromage :

Changement de nom du mouvement

Discours écologique

Rétablissement de la peine de mort

Les questions qui n’ont pas été traitées feront l’objet d’une réponse par mail à leur auteur.

(Merci à Jean-Pierre Carel)

You may also like

Leave a comment